Projets archivés

Configurations familiales et parcours de vie

La famille nucléaire, en particulier au sein du mariage, est considérée depuis longtemps comme un groupe solide par rapport aux attentes, aux contraintes et aux risques découlant du contexte social. La pluralisation des parcours de vie a, cependant, transformé les familles, les rendant plus diversifiées et moins prévisibles.

Parcours professionnels

Ce projet recourt à une large perspective psychologique et observe les rôles des ressources environnementales et du contexte culturel afin d’étudier les effets directs et modérateurs/médiateurs 1) des caractéristiques individuelles (telles que la personnalité, la force de caractère ou la croyance en un monde juste), 2) des conditions et des exigences professionnelles (par ex.

Aux frontières de l'État social

Les politiques sociales ont pour objectif d'aborder la question de la vulnérabilité définie comme un manque de ressources. Cependant, de précédentes études réalisées lors de la première phase du PRN LIVES ont révélé la forte ambivalence des politiques sociales: bénéficier de l'aide sociale donne certainement accès à des ressources et des programmes, mais ceux-ci sont soumis à des conditions et des contraintes qui sont également sources de stress.

Faire face à des événements critiques au début de l'âge adulte: Une approche normative de la vulnérabilité et des régulations au cours du parcours de vie

Entre 2011 et 2014, le projet dirigé par Christian Staerklé a étudié les fondements normatifs des parcours de vie, l'impact matériel, psychologique et catégorique de la vulnérabilité sur l’individu, la régulation relationnelle et politique des événements de la vie ainsi que les résultats à long terme de ces stratégies de régulation en fonction de leur impact sur vulnérabilité.

Des femmes face au cancer : Incidence du soutien social

Entre 2011 et 2014, le projet dirigé par Nicolas Favez a étudié le rôle du soutien social en tant que ressource permettant de faire face au stress occasionné par une maladie mortelle, et aux effets du soutien social sur la qualité de vie, avec l’ambition de permettre la mise en place d’interventions psychosociales et psychologiques pour les couples confrontés à ce genre de situation.