Configurations familiales et parcours de vie

La famille nucléaire, en particulier au sein du mariage, est considérée depuis longtemps comme un groupe solide par rapport aux attentes, aux contraintes et aux risques découlant du contexte social. La pluralisation des parcours de vie a, cependant, transformé les familles, les rendant plus diversifiées et moins prévisibles. Lors de la première phase du PRN LIVES, l'IP8 se concentrait sur l'impact des événements non normatifs sur la qualité et la permanence de la vie conjugale.

Au cours de la deuxième phase (2015-2018), l'IP208 élargit les questions étudiées par des recherches sur l'ambivalence de la famille et les conflits familiaux en tant que facteurs de stress de la vie courante, et en tenant compte de modèles familiaux autres que les couples traditionnels élevant ensemble leurs enfants. L'IP208 soutient le développement de nouveaux outils d'analyse et la collecte de données à travers le monde, afin de mieux comprendre la diversité des configurations familiales et personnelles dans une perspective comparative.

L'IP208 utilise les données de l'Enquête sur les familles et les générations (EFG), menée en 2013 par l'Office fédéral de la Statistique, pour analyser les formes de famille non standards et leurs liens avec la vulnérabilité.

Au cours de la Phase 1 (2011-2014), ce projet était intitulé "Événements critiques et configurations familiales" (IP8).

Equipe

Prof. Laura Bernardi, Prof. Claudine Burton-Jeangros, Prof. Dominique Joye, Prof. Eric Widmer
Dr. Gaëlle Aeby, Dr. Boris Cheval, Dr. Olga Ganjour, Dr. Jacques-Antoine Gauthier, Dr. Myriam Girardin, Dr. Eva Nada, Dr. Gina Potarca, Dr. Marlène Sapin, Dr. Gil Viry, Dr. Marieke Voorpostel

Doctorants
Dorian Kessler, Ornella Larenza, Sabrina Roduit

Assistants de recherche
Aude Michel, Stefan Sieber, Martina von Arx, Marie-Eve Zufferey, Kevin Roulin

Etudiante PAT
Natalia Tikhonov Sigrist

Institutions liées