Aller au contenu principal

Malgré un taux élevé de féminisation au sein de LIVES et particulièrement parmi les doctorantes, les femmes demeurent sous-représentées dans les postes les plus élevés de la hiérarchie académique. Ce constat corrobore les résultats d'enquêtes menées à plus grande échelle au sein des universités suisses, notamment à l’Université de Genève et à l’Université de Lausanne.

Pendant toute la durée du financement de LIVES par le Fonds national de la recherche (2011-2022), le soutien aux carrières féminines a été une priorité pour LIVES, qui a proposé et relayé plusieurs mesures de soutien à l'égalité:

  • Assurer que les procédures de recrutement s'effectuent selon les Directives de l’égalité et les Plans d’action égalité adoptés par les universités hôtes de LIVES (Lausanne et Genève).
  • Permettre la participation de l'ensemble des collaboratrices et collaborateurs seniors à des ateliers de sensibilisation aux questions d’égalité.
  • Encourager la participation des collaboratrices (juniors et seniors) à au moins l’un des programmes de promotion des carrières féminines disponibles dans les universités auxquelles elles sont affiliées.
  • Inclure de la formation aux questions de genre dans les activités du programme doctoral LIVES.

Dès 2023, ces questions ont été reprises par les Bureaux de l'Egalité de l'UNIL et de l'UNIGE. 

Toutes questions sur l’égalité des chances, la conciliation avec la vie familiale, les programme de soutien de carrière de sensibilisation, les évènements de sensibilisation ou de discrimination peuvent être adressées aux services d’égalité et diversité des universités (UNIL, UNIGE, UNIFR, UNINE) ou de la HES-SO.

La promotion de l'égalité commence dès le doctorat. En 2011, 73 % des membres de LIVES en cours de doctorat étaient des doctorantes. Les femmes ne représentent en revanche que 38 % des chercheur·e·s avancé·e·s du pôle.

En tant que chercheuses débutantes, les doctorantes constituent des bénéficiaires privilégiées des mesures mises en oeuvre par les universités pour leur permettre d’évoluer favorablement dans leur parcours académique. De nombreuses mesures existent pour seconder ces dernières dans leur parcours.

Les différents bureaux de l’égalité dans les Hautes Ecoles et Universités latines mettent en œuvre un grand nombre de programmes de promotion de l’égalité et de soutien à la relève féminine :

  • Réseau romand de mentoring : pour les femmes en fin de doctorat ou récemment engagées dans la carrière académique et/ou scientifique en Suisse romande.
  • Ateliers REGARD : ateliers de formation continue ouverts aux femmes du milieu académique et des HES de Romandie.
  • Dual Career Couples : pour les couples dont les deux partenaires ont des diplômes universitaires ou jugés équivalents et souhaitent faire une carrière académique dans une université ou HES suisse.
  • Décharges/subside Tremplin (UNILUNIGE) : s'adresse aux doctorantes en toute fin de thèse, post-doctorantes, maîtres-assistantes, chargées d'enseignement qui n'ont pas de poste stabilisé et qui visent une carrière académique. Les candidates doivent occuper un poste rémunéré dans une université suisse.
  • Mentorat relève académique : concerne les doctorantes et femmes du corps intermédiaire et/ou post doc de l’Université de Genève. Les doctorantes devront avoir débuté leur thèse depuis deux années au moins.
  • PROWD (PROfessional Women with Doctorates) : met à disposition des femmes de l’UNIL titulaires d’un doctorat une offre de soutien pour les carrières académiques et les carrières non-académiques.

D’autres informations sur le doctorat, le post-doctorat, la carrière académique et ses alternatives, etc. sont également disponibles sur le Portail de la relève académique.

LIVES collabore avec les bureaux de l’égalité de l’Université de Lausanne et de l’Université de Genève et propose ainsi à ses collaboratrices et collaborateurs un nombre certain de mesures de soutien à la parentalité, des informations et des moyens afin de mieux concilier vie de famille et vie professionnelle:

Le FNS propose des "flexibility grants" aux doctorant·e·s et postdoctorant·e·s avec des enfants à charge. Les requérant·e·s doivent travailler dans le cadre d'un PRN, viser une carrière académique et assumer la plus grande partie (au moins 50%) de la garde de leurs enfants jusqu'à l'école obligatoire (y compris l'école enfantine obligatoire). Pour plus d'informations sur la procédure à suivre, veuillez consulter la page informative du FNS.

Plus d'information: https://www.unil.ch/egalite/fr/home.html

LIENS IMPORTANTS

Pour les parents

Guides pour doctorant·es et post-doc

Les bureaux de l'égalité des hautes écoles de la Suisse latine (BULA), avec le soutien du Programme fédéral égalité des chances entre femmes et hommes, proposent deux guides très utiles aux doctorant·e·s et aux postdocs.

Guide - Bien démarrer sa thèse    Guide - Au-delà du doctorat

Boîte à outils

Divers textes, vidéos et autres ressources au sujet de l'intégration du genre dans la recherche scientifique. 

Gestion de conflits, harcèlement moral (mobbing) ou sexuel

Le Centre LIVES encourage toute personne concernée par une situation de travail ou d’étude difficile, à rechercher, par le dialogue et la médiation, une solution au conflit avant que celui-ci ne dégénère. La politique de gestion des conflits de LIVES.