Cause Commune - Faire participer les habitants à l'organisation de leur ville Dirigé par Dario Spini et Alain Plattet

Faire participer les habitant·es à l’organisation de leur ville. C'est le coeur du projet "Cause commune", que le Centre LIVES mène en collaboration avec la Ville de Chavannes-près-Renens. Car en effet, si la sécurité matérielle est primordiale pour garantir une bonne qualité de vie, l'environnement social et la possibilité d'être un acteur de cette vie commune est un facteur déterminant de la santé psychique et physique de la population. 

Cibler les groupes de population

Afin de s'assurer que les activités communautaires répondent aux besoins réels de la population, les habitant·es participent activement à leur définition par le biais de groupes de discussion animés par des représentant·es du Service de la Cohésion sociale de la Commune de Chavannes. Ces rencontres sont organisées par quartiers avec des acteurs locaux (associations, représentant·es des autorités, police, etc.). Lors de ces séances d'échange, quatre groupes partagent idées et points de vue au sujet d'activités qui pourraient voir le jour, ainsi que de la méthode engagée: 

  • enfants (0-10 ans)
  • jeunes (11-24 ans)
  • parents
  • seniors (55+)

Lors des premières rencontres déjà, de nombreuses idées ont été amenées et débattues, telles que la gestion des déchets et la création d’une place de sport et conviviale. Emmanuelle Anex et Dario Spini, chercheur·es du Centre LIVES engagés dans ce projet, ont eu l’occasion de présenter la démarche Cause commune, les projets de recherche qui l’accompagnent ainsi que le rôle spécifique des chercheur·es dans cette démarche.

Une approche par quartiers, par et pour les habitant·es

Carte de Chavannes-près-Renens, par zoneLe questionnaire distribué à l'ensemble de la population chavannoise a été au préalable testé par un groupe d'habitant·es, dans une démarche d'enquête participative. Ils et elles ont pu transmettre leurs remarque à l'équipe de recherche, qui a apporté des modifications au questionnaire avant de débuter l'enquête. Par ailleurs, ce texte a été traduit en 8 langues afin de prendre en compte la diversité de la population de la commune. 

Le travail sur le terrain a lui débuté au nord de la commune (quartiers de la Blancherie et alentours). Des groupes de travail réunissant habitant·es, personnel communal, chercheur·es et partenaires sociaux assurent la co-construction de réflexions, de ressources, d'expériences et d'actions. Ces réunions ont déjà donné lieu à la mise sur pied de plus de 20 projets concrets pour ce premier quartier, allant de la gestion des déchets à la création d’aires de jeux, en passant par l’ouverture d’un local communautaire ou l’installation de fontaines, démontrant l'effet mobilisateur de cette démarche. Depuis mai 2020, les animateurs et animatrices rencontrent les habitant·es de nouveaux quartiers : La Cerisaie, La Plaine et Les Tilleuls. Des projets concrets devraient être présentés au reste de la population dans le courant de l’été 2021.  

Le projet "Cause Commune" en bref

« Cause Commune » est un projet de recherche-action initié en 2019 pour 4 ans au sein des quartiers de Chavannes-près-Renens (Canton de Vaud). Pionnier dans le domaine de l’action sociale, il vise à tester l'impact de l'environnement social sur la santé des habitant·es et comporte trois phrases: 

  • établir un diagnostic, en étroite collaboration avec les autorités communales et la population.
  • développer de nouvelles activités sur la base des informations récoltées au sein de la population.
  • émettre des recommandations, qui pourront également être utiles à d'autres communes et cantons. 

« Cause Commune » est co-financé par l'Etat de Vaud et la Fondation Leenaards. En participant à ce projet, l’Université de Lausanne répond à l’une de ses missions : répondre aux enjeux actuels de la société. La démarche de « Cause Commune » est intrinsèquement durable, locale, citoyenne et novatrice. En effet, ce projet a pour objectif de réactiver et dynamiser les liens sociaux aux travers de la mise en œuvre de projets. Le vice-recteur de l’Université Benoît Frund, membre du comité de pilotage du projet, le souligne : « Une société doit être résiliente pour pouvoir se soigner elle-même en cas de crise, notamment sur le long terme. » « Cause Commune » doit ainsi permettre de faire émerger les ressources, qui sont autant les habitant·es que leur mise en relation. L’humain est au centre de cette démarche de recherche-action, qui implique directement les chercheur·es aux professionnel·les de terrain et aux habitant·es.

Des informations complémentaires sur le projet "Cause commune" sont disponibles sur le site de la Ville de Chavannes. 

Institutions liées