12 ans de recherche au Centre de recherche LIVES sur les parcours de vie et la vulnérabilité en Suisse

Communiqué de presse


Avancées en sciences sociales

12 ans de recherche au Centre de recherche LIVES sur les parcours de vie et la vulnérabilité en Suisse

Lausanne & Genève, 26 septembre 2022 – Pendant 12 ans, le Pôle de recherche national (PRN) LIVES a conduit des recherches au sujet de la vulnérabilité sur l’ensemble du parcours de vie. En favorisant l’objet étudié plutôt qu’une seule discipline scientifique, LIVES a contribué à casser les silos et a favorisé une culture de l’interdisciplinarité au sein de ses équipes. Réunissant psychologues, sociologues, démographes, statisticien·nes ou économistes, LIVES poursuit ses recherches auprès des universités de Lausanne et Genève. Jusqu’à fin 2022, une librairie humaine, une table-ronde, une exposition avec l’Art Brut, une série de podcasts et d’autres publications transmettent les résultats de ces 12 premières années de recherche aux professionnel·les et au grand public, sur des thématiques qui nous touchent toutes et tous.

Bien que la Suisse soit l’un des pays les plus riches et où l’on se déclare le plus heureux·se au monde, la vulnérabilité est bel et bien présente dans le quotidien de ses habitant·es. A titre d’exemple, un tiers de la population souffre de maladies psychiques, une personne sur six est exposée au risque de pauvreté, une personne âgée sur huit souffre de solitude et un tiers des personnes qui pourraient bénéficier d’une prestation sociale (subside, rente ou autre) n’y a pas recours. Les recherches de LIVES ont fait évoluer la définition de la vulnérabilité, qui est dynamique (se construit dans le temps), multi-niveaux (intervention d’aspects individuels, sociaux et institutionnels) et multi-facettes (les divers domaines de vie – travail, santé, loisirs, famille, etc. – s’influencent).

Les résultats ont permis de déconstruire certaines idées reçues et de faire avancer les politiques publiques, en mettant en évidence le cumul progressif des déficits sur de multiples facettes et niveaux. Enfin, sur la base de de ces nouvelles définitions et des résultats obtenus, les chercheur·es de LIVES insistent sur le fait que nous pouvons toutes et tous nous retrouver en situation de vulnérabilité à divers moments de notre parcours, et donnent des pistes sur les conditions propices à la résilience des individus.                                                                                

L’impact direct des résultats de LIVES pour les politiques et le public

Afin de diffuser à large échelle les résultats de ces 12 premières années, LIVES organise de nombreuses activités pour le grand public, les professionnel·les et les chercheur·es.

  • Librairie humaine – les chercheur·es livreront les résultats de leurs recherches sous forme d’histoires. Accès aux soins, dynamiques familiales pendant le confinement ou homophobie, toutes les thématiques de cette librairie originale illustrent des vulnérabilités du parcours de vie par des récits poignants. Le premier évènement se tient le 13 octobre 2022, de 15h30 à 18h30 au Coccinelle Café à Lausanne (de 14h à 15h30 pour les médias). 

 

Librairie humaine LIVES

  • Table-ronde publique – le 16 novembre 2022, à l’IDHEAP (UNIL), le Centre LIVES invite journalistes, professionnel·les, autorités locales et toute personne intéressée à une conférence au sujet de l’impact de la recherche LIVES sur les politiques publiques. Au programme, intégration de la recherche dans les politiques publiques, la santé des personnes en situation de vulnérabilité et la perspective des usagers·ères. Informations complètes sur notre site internet.

Table-ronde LIVES

  • Exposition « LIVES. Art Brut et Parcours de Vie » - En collaboration avec la Collection de l'Art Brut à Lausanne, cette exposition réunit 7 auteurs et autrices. Jusqu’au 27 novembre 2022, les œuvres de ces artistes suisses ou ayant vécu en Suisse sont exposées à Lausanne.

LIVES. Art Brut et Parcours de vie

La continuité assurée par un nouveau duo de direction

Après 12 ans de recherches financées par le Fonds national suisse, le PRN LIVES laisse la place au Centre LIVES, qui poursuit sa mission au sein des universités de Lausanne et Genève, en partenariat avec la HES-SO. Cette transition est l’occasion de passer le flambeau à un nouveau tandem de direction. Le 1er août 2022, Daniel Oesch a succédé à Dario Spini en tant que co-directeur du CIR-LIVES à l’UNIL. Clémentine Rossier prendra la place d’Eric Widmer à la tête de la section genevoise de LIVES à l’UNIGE dès 2023. « Le Centre LIVES reste un centre de compétences unique en Suisse; il promeut des recherches interdisciplinaires qui examinent l’émergence de la vulnérabilité sur l’ensemble du parcours de vie, en intégrant l’ensemble des domaines de vie», explique la nouvelle équipe de direction. Clémentine Rossier et Daniel Oesch sont membres de LIVES depuis de nombreuses années et assureront la continuité des missions scientifiques du Centre, et en lien avec les besoins de la Cité.

« La pérennisation du Centre LIVES est la reconnaissance de nos résultats obtenus pendant ces
12 premières années. De nombreux projets sont aujourd’hui associés au Centre et continueront d’étudier l’émergence de la vulnérabilité », se réjouit le Prof. Dario Spini, directeur du PRN LIVES. « Sur l’ensemble de cette collaboration, nous avons tenu à privilégier l’objet de nos recherches, en mettant de côté les œillères méthodologiques des diverses disciplines », ajoute le Prof. Eric Widmer, co-directeur. Un ouvrage scientifique « Withstanding Vulnerability Throughout Adult Life » (à paraître cet automne) ainsi qu’un glossaire interactif regroupant quelque 30 définitions sont les fruits de ces collaborations et permettent de partager un langage commun. Un récapitulatif du programme LIVES Celebrations est disponible en ligne sur www.centre-lives.ch/celebrations

Communiqué en version PDF

Direction Centre LIVES
De gauche à droite: Dario Spini, Clémentine Rossier, Daniel Oesch et Eric Widmer

Contacts

 

Depuis 2011, les recherches de LIVES (Centre suisse de compétence en recherche sur les parcours de vie et les vulnérabilités) étudient les effets de l'économie et de la société sur l'évolution de situations de vulnérabilité par le biais d'études longitudinales et comparatives. Le Centre LIVES vise à mieux comprendre l'apparition et l'évolution de la vulnérabilité ainsi que les moyens de la traverser pour favoriser l'émergence de mesures sociopolitiques innovantes. Il est abrité par les universités de Lausanne et de Genève et comprend un réseau de quelque 200 chercheur·es de diverses disciplines, dans toute la Suisse et à l’étranger.